Skip to content

Lexembre #18 : -ein

takein /taˈkeːn/ n : "petit X, un peu de X"

Après une voyelle, la forme peut être -nein ou faire sauter la voyelle.

Ce diminutif est beaucoup plus répandu que -tiges et en deviendrait presque une flexion grammatical ; en effet, il peut s'appliquer à n'importe quel nom d'humain pour former un vocatif familier, adoucir un ordre, et à des noms de substances pour exprimer la petite quantité. En mauvaise part, ce suffixe permet aussi de se moquer de quelqu'un et d'exprimer une quantité insuffisante.

Sur des noms d'animaux, il peut signifier soit "petit X", surtout en mauvaise part, soit "un peu de viande de X".

  • Kēptainein, dē bannein.
    kēptai-ein dē banna-ein
    boucher-DIM avec chien-DIM
    Hé boucher, (donne-moi) un peu de viande de chien s'il te plaît.
Écoutez !

Mots dérivés

  • aṅkiōnein /ˈaŋkioːneːn/ n.E (aṅkiōn "benjamin")
    morveux
  • lonein /loˈneːn/ n.I (ilon "queue")
    moignon de queue, queue coupée
  • osein /oˈseːn/ n.I (ōs "tête")
    nœud du bois
  • zōtełaksein /ˈzoːtɛʟakseːn/ n.E (zōtełaks "suiveur, admirateur")
    amoureux·se transi·e

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

FR_FR