Skip to content

Lexembre #14 : -ks

takaks /taˈkaks/ n : "que l'on X, qui X"

Le suffixe -ks (-aks après consonne), que l'on a déjà vu hier en conjonction avec un préfixe han-, forme des noms de patient sur des verbes transitifs, et des noms d'expérienceur sur des verbes transitifs. Le plus souvent, ces noms désignent des personnes, et seront donc de genre E.

Mots dérivés

  • keittīks /ˈkeːtːiːks/ n.E (keittī- "aider")
    dépendant, handicapé, grabataire
  • ksādosaks /ˈksaːdosaks/ n.E (ksādos- "brûler")
    (grand) brûlé ; banni, exilé (préalablement soumis au feu sur un côté du visage)
  • łaipsaks /ˈʟai̯psaks/ n.E (łaips- "connaître")
    connaissance, camarade
  • psessoks /ˈpsɛsːoks/ n.E (psesso- "grandir")
    adulte
    • sesosos /sɛˈsosos/ n.E
      gardiens d'un petit enfant
  • sāmaks /ˈsaːmaks/ n.E (sām- "mourir")
    mort
  • tōkēptaks /ˈtoːkɛːptaks/ n.E (tōkēpt- "torturer")
    victime de torture ; souffre-douleur
  • zonestiks /zoˈnɛstiks/ n.E (zonesti- "être aimable avec")
    copain, ami
  • zōtełaks /ˈzoːtɛʟaks/ n.E (zōteł- "séduire par son charme inhérent")
    admirateur, admiratrice, suiveur, disciple

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

FR_FR