Skip to content

Lexembre #13 : han-ks

hantakaks /ˈhantakaks/ n.I : "outil pour X"

Ce schéma applicable aux verbes est constitué d'un préfixe han-, employé dans la conjugaison comme applicatif instrumental (il signal que l'objet grammatical du verbe est un instrument), et d'un suffixe -ks que l'on retrouvera plus tard dans d'autres schémas.

Le préfixe fait disparaître les h j initiaux, transforme un f initial en t, et prend la forme hā- devant les consonnes l ł s.

Le suffixe prend la forme -aks après une consonne.

Mots dérivés

  • handīks /ˈhandiːks/ n.I (dī- "tenir")
    pince (pour manipuler des objets sur le feu)
  • hankēptaks /ˈhankɛːptaks/ n.I (kēpt- "tuer")
    masse utilisée pour abattre les animaux

Nouvelle racine

Quand on crée un nouveau schéma, un mot déjà présent dans le vocabulaire peut se révéler décomposable et donner naissance à une nouvelle racine.

Et avec cet affixe-ci, on a enfin une étymologie pour le nom de la langue hannestiks : la racine est un verbe nesti- signifiant "fréquenter, socialiser, avoir un rapport social avec", ce qui nous donne un nom d'outil "ce qui permet le rapport social avec les autres", à savoir le langage.

Dérivés de nesti-

  • nestious /ˈnɛstiuːs/ n.I (-ous)
    conversation ; rapport social
  • tōnesti- /ˈtoːnɛsti/ n.I (tō-)
    ennuyer, embêter, déranger, importuner, gêner ; flirter
    • tōnestieknos /ˈtoːnɛstiɛknos/ n.I (-eknos)
      bavardage ; interruption
    • tōnestious /ˈtoːnɛstiuːs/ n.I (-ous)
      gêne, ennui
  • zonesti- /zoˈnɛsti/ v.tr (zo-)
    être sociable avec, accessible, aimable
    • zonestious /zoˈnɛstiuːs/ n.I (-ous)
      accessibilité, aimabilité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

FR_FR