Skip to content

Lexembre #15 : jē-

jētak- /ˈjɛːtak/ v.tr : « répandre X sur, cou­vrir de X »

Le pré­fixe jē- forme des verbes tran­si­tifs sur des noms dési­gnant des matières fluides ou semi-fluides.

La pré­sence d’un j ini­tial, qui ne peut exis­ter que dans cette posi­tion, conduit à des contrac­tions lors de l’a­jout des pré­fixes de conjugaison.

  • Ēppi­sin osā­maks assa­li.
    e‑jēp­pi-sin o‑sāmaks assa­li
    E‑cou­vrir_­miel-INV PL-mort(E) abeille(A)
    Les abeilles couvrent les morts de miel.
Écou­tez !

De même, quand la consonne ini­tiale du verbe est dou­blée pour indi­quer une action réa­li­sée plu­sieurs fois (sur plu­sieurs objets, par plu­sieurs agents, etc.), le résul­tat n’est pas jj, mais z.

  • G’azē­soi­soi­sin kilips.
    g=aC-jēsoisoi-sin kilips
    1SG=A.PL-éclabousser-INV poisson(A)
    Les pois­sons m’é­cla­boussent à grande giclées.
Écou­tez !

Mots dérivés

  • jēłog­ma- /ˈjɛːʟogma/ v.tr (łog­ma « neige »)
    enfouir sous la neige, enneiger
  • jēpa­di- /ˈjɛːpadi/ v.tr (padi « feu »)
    mettre le feu à, embraser
  • jēp­pi- /ˈjɛːpːi/ v.tr (appi « miel »)
    cou­vrir, enduire de miel
  • jēp­soi- /ˈjɛːpsoi̯/ v.tr (ipsoi « eau »)
    arro­ser
  • jēsoi­soi- /ˈjɛːsoi̯soi̯/ v.tr (soi­soi « giclée d’eau »)
    écla­bous­ser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

FR_FR