Skip to content

Lexembre‑7 : drenen

dre­nen, verbe, pro­gres­sif dre­nan­go, pas­sé dre­na­nyi, infi­ni­tif dre­nan­da

  1. enclore (ani­maux)
  2. ren­trer, ran­ger pour l’hiver
  3. pro­té­ger, mettre en sécurité

Exemples

  1. Seles, hâk sho tidre­nen sahta.
    seles
    ber­ger
    hâ‑k
    trou­peau-DAT
    sho
    pour_que
    ti-dre­nen
    2-enclore.IRR
    sah­ta
    nuit
    Ber­ger, il faut que tu rentres tes mou­tons pour cette nuit.
  2. Dre­nan­go­hen da têk ûk shi­tyek da hâg dugi­gin ye.
    dre­nan­go-h-en
    ran­ger.PROG-1.SG-être.PRS
    sa
    le.M
    tê‑k
    idole-DAT
    ûk
    grand_père
    shi­tyek
    car
    da
    le.N
    hâg
    vent
    dugigi‑n
    embê­ter.PASS-N
    ye
    3.H.DAT
    Je range l’i­dole de l’an­cêtre pour l’hi­ver car le vent l’embêtait de son vivant.
  3. Taut dre­nan­da sa nûsta.
    taut
    mai­son
    dre­nan­da
    pro­té­ger.INF
    sa
    le.M
    nûs-ta
    famille.GEN
    La mai­son sau­ve­garde la vie familiale.

Étymologie

De l’an­cêtre *dran, loca­tif signi­fiant « devant » et un suf­fixe *-an déri­vant des verbes de mou­ve­ment, lit­té­ra­le­ment « aller au-devant de ».
De là on est pas­sé par le sens de « bar­rer la route, bar­rer la voie » vers celui d’« empê­cher la libre cir­cu­la­tion des animaux ».
Pour les mou­tons plus par­ti­cu­liè­re­ment, cela se fait sur­tout en hiver, d’où le second sens géné­ra­li­sé à d’autres référents.
Le sens de « pro­té­ger » qui en découle se dis­tingue du sens de « pro­té­ger » que l’on trouve comme tra­duc­tion du verbe kak : ce der­nier sup­pose une pro­tec­tion active, une obser­va­tion conti­nue, tan­dis que dre­nen indique seule­ment que l’on a pla­cé quelque chose ou quel­qu’un dans un endroit sûr.

Dérivés

  • dre­ni­na, nom M, gén. dre­ni­ne­la : porte de clo­tûre, bar­rière ; porte de ber­ge­rie (< dre­nen + -ina suf­fixe de noms d’ou­tils, sup­pres­sion irré­gu­lière d’une syl­labe pour cause de -n- trop nombreux)
  • dre­nan­dog, nom M, gén. dre­nan­do­gi­la : pro­tec­tion, sécu­ri­té (< dre­nen + -og suf­fixe nominalisateur)
  • udre­nang, nom M, gén. udre­nan­go­la : obs­tacle (< *u- pré­fixe agen­tif + *dra­nan + *-kwan par­ti­cipe actif)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

FR_FR