Skip to content

Lexembre-30 : dat

dat, verbe, pro­gres­sif dako, pas­sé dadyi, infi­ni­tif datra

  1. comp­ter
  2. énu­mé­rer
  3. chan­ter une lita­nie, psalmodier

Exemples

  1. Ela shû­sha yeda­ta e dyande, kondehet.
    ela
    3.SG.H.NOM
    shû­sha
    pendant_que
    ye-dat‑a
    3.H-comp­ter.IRR-SG
    e
    un
    dyand‑e
    toi­son-PL
    kon­deh-et
    som­meil-DIR
    Aus­si long­temps qu’il compte les mou­tons, il tombe de sommeil.
  2. Dakoyen­na wha komong wha takûn­da takûn­da dak nenezgî.
    dako-y-enn‑a
    énu­mé­rer-3.H-être.PASS-SG
    wha
    les
    kom-ong
    nom-PL.ACC
    wha
    les
    tak-ûnda
    chèvre-PL.GEN
    tak-ûnda
    chèvre-PL.GEN
    dak
    que.DAT
    nenezg‑î
    tro­quer.PASS-H
    Il com­men­ça à énu­mé­rer les noms de toutes les chèvres qu’il avait troquées.
  3. La sadyi­keu dako­nai hûratyô.
    la
    le.H
    sadyi­keu
    sor­cière
    dako-nai
    lita­ni­ser.PROG-H
    hûra­tyô
    bruyam­ment
    Le sor­cier chante une lita­nie grondante.

Étymologie

De l’an­cêtre *daat « palper ».
Pour comp­ter les mou­tons, les ber­gers leurs touchent la tête tout en chan­tant une comp­tine ser­vant à enre­gis­trer les groupes de vingt « toi­sons » (dyad, appe­la­tion des mou­tons lors­qu’on les compte).

Dérivés

  • datret, nom M, gén. datre­to­la : comp­tine, rime de comp­tage (< nomi­na­li­sa­tion de datre­to par­ti­cipe futur)
  • datrog, nom M, gén. datro­gi­la : compte, comp­tage (< datra infi­ni­tif + -og suf­fixe nominalisateur)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

FR_FR