Skip to content

Lexembre-22 : lelen

lelen, verbe, pro­gres­sif lelan­go, pas­sé lela­nyi, infi­ni­tif lelan­da

  1. contem­pler (l’ho­ri­zon, quelque chose de distant)
  2. être per­du dans ses pensées

Exemples

  1. La seles kagai lelan­go­nai wha tutok.
    la
    le.H
    seles
    ber­gère
    kag-ai
    jeune-H
    lelan­go-nai
    contem­pler.PROG-H
    wha
    les
    tuto‑k
    nuages-DAT
    La jeune ber­gère contemple les nuages.
  2. Lak kidam lan­dai kakoyul wha nadyeng, ela lelanda.
    lak
    ce_ci.H
    kidam
    enfant
    land-ai
    muet-H
    kako-y-ul
    sur­veiller.PROG-3.H-ne.pas.être.PRS
    wha
    les
    nady-eng
    oie-DAT.PL
    ela
    3.H.NOM
    lelan­da
    être_songeur.INF
    Cet enfant silen­cieux ne sur­veille pas les oies, il est per­du dans ses pensées.

Étymologie

De l’an­cêtre *radan « aller vers le loin­tain, vers les alpages », un verbe de mou­ve­ment en *-an qui dérive peut-être d’un loca­tif signi­fiant « hori­zon, loin­tain, mon­tagnes », mais comme cette racine n’a rien don­né dans la langue moderne, dif­fi­cile de cir­cons­crire un sens plus précis.

Ce verbe de mou­ve­ment est deve­nu entiè­re­ment méta­pho­rique ; il ne s’ap­plique qu’à des objets très dis­tants, on ne l’emploie pas pour « contem­pler un beau tapis ».

Dérivés

  • lelen­dês, nom H, gén. lelen­dês­ta : rêveur ; pen­seur (< lelen­da infi­ni­tif + -ês suf­fixe agentif)
  • lele­nik, verbe, prog. lele­ni­ko, pas. lele­ni­gi, inf. lele­ni­tya : avoir un moment d’ab­sence, être dis­trait (< lelen + -ik semelfactif )
  • ure­nang, nom H, gén. ure­nan­go­la : aban­don­neur, auto-exi­lé (< *u- pré­fixe agen­tif *radan-kwan progressif)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

FR_FR