Skip to content

Lexembre #5

yaas /jaas/ [jàːs]

part.v

  1. (véri­té géné­rale)
  2. (assu­rance)
  3. (assen­ti­ment)

intj.

  1. c’est évident, bien sûr
  2. oui

Le mot du jour a un pre­mier emploi comme par­ti­cule pré­ver­bale, dans les phrases énon­çant un fait connu de tout le monde, ou bien un fait que l’on doit confir­mer à l’in­ter­lo­cu­teur, ou encore pour signi­fier son accord avec ce qui vient d’être dit.

En tant qu’in­ter­jec­tion, il per­met de confir­mer ce qui vient d’être dit, ain­si en réponse à une ques­tion fer­mée ne por­tant pas sur le verbe, comme « est-ce toi qui a frap­pé mon ami ? », ou une ques­tion qui fait suite à un ordre anté­rieur, comme « As-tu bien nour­ri les ani­maux (comme je te l’a­vais deman­dé) ? ».

Étymologie

Il s’a­git d’une contrac­tion de yaa yos (ɪᴍᴘ voir) « voyez ! », qui d’ad­verbe dans le sens de « cer­tai­ne­ment » a fini par se rap­pro­cher du com­plexe ver­bal.

En v2.1, la par­ti­cule de véri­té géné­rale était zuil, qui n’a­vait pas la même ver­sa­ti­li­té d’emploi, non plus qu’une éty­mo­lo­gie.

Exemple

  • Yóri yaas túz.
    chaud certes feu
    « Le feu est chaud. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

fr_FRFrançais
en_GBEnglish (UK) fr_FRFrançais