Skip to content

Lexembre #8

miekhe /mìèkʰe/ [mʲèˈkʰè],

  1. regard, vue
  2. dir­ec­tion
  3. but, des­tin­a­tion
  4. chemin, route

La vis­ion était con­çue par les Greed­i­ens anciens (tout comme chez nos Anciens) comme proven­ant de l’œil et « palpant » l’ob­jet vu. Miekhe dans son premi­er sens se place dans la per­spect­ive de l’ob­jet regardé. Pour pré­ciser de qui part le regard, on util­ise une struc­ture instru­mentale : X li miekhe « le regard de X, qui vient de X ».

Dans son quat­rième sens, ce mot est la contre­partie de celui d’h­i­er, qui mettait l’ac­cent sur l’ori­gine d’un chemin. Dans la struc­ture X + miekhe li « en suivant la route de X », la différence est que X est lieu de destination.

Exemples

  • Thílímil tígo miekhe, khumá na mókpe na.
    prince détest­er regard nez ʟᴏᴄ ver­rue ᴘʀᴇꜱ
    « Le prince déteste être regardé, il a une ver­rue sur le nez. »
  • Zórthoba miekhe li diyáa na énas thiénas na.
    forêt dir­ec­tion ɪɴꜱᴛ île ʟoᴄ courir chas­seur ᴘʀᴇꜱ
    « Dans l’île, le chas­seur court (le long du chemin) vers la forêt. »

Dérivation

  • miekh­lang /mìèkʰlaŋ/, n
    point d’intérêt ; attraction
  • miekkhu /mìèkʰkʰù/, n
    coup d’œil

Leave a Reply

Your email address will not be pub­lished. Required fields are marked *

EN